Crise et entrepreneuriat : comment développer votre résilience ?

La crise née de la pandémie de 2020 a fait vaciller de nombreuses entreprises de tous secteurs d’activité. Et la vôtre peut-être également. Pour limiter les dégâts et poursuivre sur une dynamique positive, il est essentiel de parvenir à développer sa résistance aux chocs et, par conséquent, sa résilience.
Zoom sur le concept de résilience et la nécessité de développer cette capacité pour mieux se préparer aux chocs. Vous découvrirez également les 4 piliers pour forger sa résilience et viser la pérennité avec votre entreprise.

La résilience pour relever les défis en temps de crise

Largement employé dans le monde de l’entreprise en temps de crise mais aussi souvent très vague, le terme de « résilience » mérite quelques éclaircissements pour mieux comprendre ce concept essentiel à la survie d’une entreprise en période d’incertitude.

Le concept de résilience appliqué à l’entreprise

Selon le dictionnaire Larousse, la résilience peut se définir, entre autres, par la « capacité à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques ». Dans le monde de l’entreprise, elle se traduit avant tout par l’ensemble des attitudes et des pratiques mises en place pour surmonter les obstacles. En somme, il s’agit de viser la prospérité en dépit d’un environnement défavorable grâce à des changements stratégiques.
En temps de crise et en période d’incertitude, la résilience entrepreneuriale est une compétence hautement valorisée. En effet, de telles capacités permettent de prendre les décisions les plus pertinentes afin d’agir de façon appropriée en toutes circonstances.

Mettre en pratique la résilience entrepreneuriale

Concrètement, ça veut dire quoi faire preuve de résilience en entreprise ? En fait, c’est surtout s’adapter en modifiant ou en transformant votre organisation afin de mieux affronter les chocs futurs que vous parviendrez à faire preuve de résilience en ces temps de crise. Finalement, il s’agit avant tout d’un état d’esprit basé sur l’humilité, la volonté et la patience.
Notez également que la résilience entrepreneuriale peut être organisationnelle, collective et individuelle. Ces différents niveaux sont parfaitement complémentaires et permettront, ensemble, de renforcer d’autant plus la résilience globale dont est capable de faire preuve votre entreprise.

Lire aussi  Marché de l’emploi en 2022 : le recrutement au cœur des problématiques des entreprises

Les 4 piliers pour développer la résilience de votre entreprise

Loin d’être une capacité innée, la résilience s’apprend. Elle se travaille, elle se cultive et elle se nourrit pour pouvoir toujours s’adapter aux nouveaux défis qui vous attendent dans les contextes les plus délicats. Découvrez dès maintenant les 4 piliers qui vous permettront de développer la résilience de votre entreprise.

Repensez votre structure managériale

Définir une structure managériale adaptée est souvent le nerf de la guerre lorsque l’on entre en période de crise. En effet, celle-ci impactera directement la santé de votre entreprise.
Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une petite structure aura plus de facilité à accueillir les changements et à amortir les chocs liés aux situations périlleuses. Et pour cause : plus petite est la structure, plus petites sont les erreurs. Une grande structure sera, à l’inverse, plus fragile et moins à même d’anticiper les chocs éventuels. La circulation de l’information et la prise de décision se retrouveront face à plus de contraintes en raison de la complexité de la structure.
Pour booster votre résilience, il s’agit donc d’adopter une structure plus agile, plus encline à gérer l’imprévisible dans son modèle, plus en mesure d’être à l’écoute des signaux et donc, plus réactive. Pour cela, si votre structure est plutôt étendue, veillez à bien diviser votre modèle managérial en sous-systèmes de plus petite taille. Ils doivent avoir assez d’autonomie pour pouvoir agir individuellement et pour pouvoir prendre des décisions pertinentes selon les informations qu’ils reçoivent.

Automatisez pour augmenter votre productivité

Lorsque l’on se retrouve en situation de crise, il est essentiel de concentrer ses forces sur les éléments stratégiques les plus importants. Pour cela, il s’agit tout d’abord d’identifier les tâches les plus chronophages et énergivores afin de pouvoir les déléguer ou les automatiser.
L’automatisation est véritable atout pour les entreprises qui visent la croissance. En effet, elle vous permet de faire à la fois des économies de temps et d’argent. En plus, vous profitez de ce temps gagné pour vous concentrer sur une nouvelle approche du management à mettre en place, de nouveaux projets ou des changements structurels dans votre entreprise.
Les outils et services proposés par la plateforme Koopilot sont spécialement conçus pour faciliter la vie des entrepreneurs à tous niveaux. Ils vous permettent d’automatiser les tâches administratives et de confier la gestion de certaines missions à des organismes externes à moindre frais.

Lire aussi  L’entrepreneur défricheur

Investissez dans le bien-être de vos collaborateurs

Par temps de crise plus que jamais, il est absolument crucial de parvenir à rassurer et à prendre davantage soin de ses collaborateurs afin d’attirer les meilleurs et de les fidéliser malgré la tempête. Leur bien-être doit donc faire partie de vos priorités, même lorsque l’incertitude gagne votre entreprise.
Resserrer les liens permet également de cultiver l’intelligence collective afin de former une forte coopération qui prend la forme d’un réseau interne sur lequel il est possible de s’appuyer à tout moment.
Il s’agit donc de voir son entreprise de manière holistique en considérant les profits qu’elle génère, bien sûr, mais aussi le bien-être de ses collaborateurs et sa mission envers le bien commun, entre autres. Ce sont justement ces multiples aspects qui permettront de révéler les différents leviers que vous pourrez actionner sur le plan structurel et organisationnel.

Misez sur la pérennité plutôt que sur la croissance

Contre toute attente, un ralentissement de la croissance permettrait de mieux absorber les chocs en situation de crise. En effet, une entreprise en phase de croissance rapide est aussi plus sujette aux fragilités liées aux changements, à la hausse de l’activité et aux recrutements.
En cas de crise, l’organisation de votre entreprise fonctionne sans doute avec un management hybride, adapté à la situation à laquelle vous faites face.
À contrario, une croissance dont la lenteur est mesurée permet de nourrir la solidité de votre structure. Il peut donc être judicieux d’accepter un ralentissement de la croissance au bénéfice de la solidité et de la pérennité de votre entreprise en période incertaine.

Lire aussi  Comment mieux gérer son temps pour gagner en productivité ?

Besoin d’un coup de pouce pour gérer les temps de crise ?

Rien de tel que l’accompagnement d’un expert pour traverser les périodes incertaines et délicates. Thierry Garot, expert en diagnostic et stratégie d’entreprise, se tient à vos côtés pour vous conseiller et vous aiguiller afin de sortir grandi de chaque crise que vous pouvez traverser.
À travers une méthode simple et pragmatique, Thierry Garot vous permet d’obtenir les clés d’une vision stratégique basée sur le profil de votre entreprise et vos valeurs afin de grandir selon vos aspirations et vos ambitions, même en période de crise.
Vous souhaitez bénéficier de cet accompagnement personnalisé pour booster votre entreprise ? Rendez-vous sur thierrygarot.com !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *